1 min

Plainte SNCF

La SNCF comparaît cet après midi devant le tribunal de grande instance de Paris. La plainte émane d'une jeune femme, salariée d'un cabinet d'avocats à Lyon, dont le CDI a été interrompu à cause de ses retards fréquents. Elle demande 45.000 euros de dommages et intérêts. Et les usagers attendent beaucoup de ce jugement qui pourrait faire jurisprudence.Corinne Audouin

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.