PARIS (Reuters) - Le président du groupe UMP à l'Assemblée, Christian Jacob, a décidé de déposer plainte pour violation du secret des correspondances et vol de données informatiques après un piratage sur internet d'informations sur ses élus.

"A la suite du piratage de grande ampleur de données professionnelles et personnelles de députés du Groupe UMP, Christian Jacob a décidé de porter plainte contre X, du chef de violation du secret des correspondances et vol de données informatiques, auprès du Procureur de la République de Paris", dit-il dans un communiqué.

Révélé par le site d'information Rue 89, ce piratage concerne les fiches d'environ mille cadres et élus de l'UMP, rendues publiques samedi dernier sur divers forums internet. La fiche du leader du parti Jean-François Copé, avec son adresse et l'intégralité de ses coordonnées personnelles, a été piratée.

Rue 89 a publié le message de revendication de ce piratage posté sur internet et ainsi libellé : "A tous les gardés à vue, aux banlieues karcherisées, aux manifestants battus, aux journalistes espionnés, aux demandeurs d'asile ignorés et matraqués, aux Roms stigmatisés, à toutes les victimes de l'UMP, nous vous livrons leurs coordonnées, oeil pour oeil, dent pour dent".

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.