Lors du débat contre Jean-François Copé, hier soir, François Fillon a déclaré que Nicolas Sarkozy avait bien demandé à PSA de repousser son plan social après la présidentielle. Ce matin, l'ancien Premier ministre a fait une mise au point. Carine Bécard.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.