Après avoir évoqué 33 morts, le ministère de la santé a revu son bilan, et parle de 22 morts. En tout cas les heurts continuent aujourd’hui. La population craint un report des élections législatives prévues dans quelques jours

Claude Guibal

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.