Les Espagnols anticipent de nouvelles mesures d'austérité qui seront exigées d'eux en échange de l'aide de la zone euro et de la Banque centrale européenne.Plusieurs milliers de personnes cet après midi dans les rues de Madrid. Ils étaient plus de 500 000 pour protester contre la politique de rigueur du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.Marie Hélène Ballestero

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.