[scald=201759:sdl_editor_representation]NATIONS UNIES (Reuters) - Les deux explosions qui se sont produites mardi à l'université d'Alep ont coûté la vie à 82 étudiants au moins, a annoncé l'ambassadeur de Syrie à l'Onu, s'adressant aux membres du Conseil de sécurité.

"Un acte terroriste lâche a visé les étudiants de l'université d'Alep alors qu'ils s'installaient pour leurs examens du premier semestre. Cet acte a causé la mort de 82 étudiants et fait 162 blessés", a déclaré Bachar Djaafari lors d'un débat sur le terrorisme.

On ignore la cause de cette double explosion dont le gouvernement et les rebelles se sont rejeté la responsabilité.

Michelle Nichols, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.