Nicolas Sarkozy a appelé à manifester le 1er mai pour défendre le "vrai travail". Les militants syndicaux qui défilent traditionellement à cette date estiment que le Président-candidat essaie de leur confisquer leur jour de manifestation.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.