La direction de la POSTE sous le choc après le second suicide d'un salarié, un cadre de 42 ans qui était en congé maladie mais qui est revenu sur son lieu de travail à Treguin dans le Finistère pour se donner la mort. Un message clair selon les syndicats. La direction du groupe qui emploie 240 mille salariés annonce des mesures concrètes après consultation pour lutter contre le stress au travail. La direction du Courrier Ouest Bretagne a mis en place de son coté une cellule de soutien psychologique pour ses collègues.Le reportage sur place d'Anne Tréguer

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.