Air France se serre la ceinture encore plus que prévu.La compagnie tricolore qui a perdu 700 millions l'an dernier, annonce aujourd'hui un milliard d'économie en trois ans.Dans le train de mesures il y a, comme annoncé, le gel des salaires, la prolongation du gel des embauches mis en place en septembre, une réduction de la flotte du groupe, une restructuration du réseau court et moyen courrier.Mais il y a aussi des surprises, selon les élus CGT majoritaires au CCE. La convention collective est dénoncée, synonyme selon eux de droits sociaux remis en cause.Autre mauvaise surprise pour les représentants du personnel : l'entretien léger des moyen courriers (A 320) sera sous traité au Maroc. "Il y aura forcément des suppressions de poste " affirme le syndicat.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.