Nicolas Sarkozy "droitise" de plus en plus sa campagne. Ses clins d’œil en direction de l'électorat frontiste sont évidents. Hier, le président candidat est allé jusqu'à piocher une proposition contenue dans le programme présidentiel de Marine Le Pen. La "présomption de légitime défense". Cette stratégie, est-elle dangereuse? Peut-elle faire gagner Nicolas Sarkozy? Carine Bécard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.