Au lendemain du massacre le plus important depuis le cessez-le-feu accepté par les autorités syriennes (une centaine de morts dont 30% d'enfants à Houla), il est difficile de comprendre pourquoi la communauté internationale est impuissante. Sébastien Laugénie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.