Vladimir Poutine a déjà été élu président à deux reprises, mais ne pouvait briguer un troisième mandat, d'où l'intérim de son protégé Dmitri Medvedev. Et à Moscou, l'annonce de cette candidature ne surprend guère...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.