L'homme fort de Russie a balayé d'un revers la contestation sur la fraude électorale, mais les manifestations se poursuivent ce week-end à Moscou. A deux mois et demi de l'élection présidentielle, sa cote de popularité dégringole

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.