En créant l'Observatoire des tarifs bancaires en 2009, l'Etat avait sommé les banques de clarifier leurs grilles tarifaires. Le premier bilan est plutôt mitigé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.