Quatre mois après la mise en place de la réforme de la garde à vue, la police et la gendarmerie dressent un premier bilan : le nombre de gardes à vue baisse de 26,3% et le taux d'élucidation des enquêtes de passe sous la barre des 33%.

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.