Le nouveau ministre de l'Intérieur s'est rendu en Seine-et-Marne, dans une brigade de gendarmerie et une caserne de pompiers, puis au commissariat de Noisy-le-Sec, d'où est parti le mouvement de colère il y a trois semaines. Récit de Franck Cognard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.