C'est aujourd'hui que doit s'ouvrir devant le tribunal d'Evry, le procès de l'infirmière qui a provoqué la mort de Thibault, 5 ans, en 2006, en lui injectant le mauvais produit. Sauf que le procès ne devrait pas avoir lieu, selon l'avocat du père, Bertrand Delpierre puisqu'il y a prescription, et ce suite à des dysfonctionnements au sein du tribunal. Odile Seunélart

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.