Le jour du scrutin, il est formellement interdit de diffuser des sondages et des estimations de vote avant 20h. Une règle qui semble difficile à faire appliquer avec l'émergence des réseaux sociaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.