Pour la première fois, l'ONU monte le ton. Selon le Conseil de sécurité de l'ONU pour les Droits de l'homme, la situation en Syrie s'apparente à une crime contre l'humanité. La Cour pénale internationale pourrait être saisie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.