Aux journées parlementaires de l'UMP, Jean-François Copé a réglé quelques comptes avec ceux, qui, dans son camp approuvent la démarche de la primaire au PS

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.