Les 9 militants de Greenpeace qui s'étaient introduit dans la centrale nucléaire de Nogent sur Seine sont jugés aujourd'hui. Pour leur action du 5 décembre, ils risquent jusqu'à 5 ans de prison et 75000 euros d'amende.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.