Rencontre inaugurale avec Jean Rouand jeudi 31 mai à 20h au Centre Rabe­lais

Une carte blanche exceptionnelle sera donnée à Jean ROUAUD , grand écrivain français qui a reçu le Prix Goncourt en 1990 avec Les Champs d’honneur. Lors de cette soirée inaugurale, Jean Rouaud parlera de son dernier livre,Une façon de chanter , et évoquera, vidéos de concerts et d’enregistrements télévisés à l’appui, les grands moments rock et pop qui ont marqué sa mémoire.Pendant les trois jours, Jean Rouaud fera découvrir au public montpelliérain des romanciers et poètes qu’il admire ; il vous invitera à parcourir, Galerie Saint-Ravy, l’exposition du dessinateur Denis Deprez ; et la Comédie du Livre s’achèvera sur un grand moment musical, au Corum, le dimanche à 19h : le Code Bach , avec son complice Pierre Charvet , directeur adjoint du Festival Radio France.

Un invité exceptionnel : les éditions Zulma

Pour la première fois, la Comédie du Livre invite un éditeur à présenter son travail, son histoire, la richesse de son catalogue : cette année, éditrice et auteurs des éditions Zulma rencontreront pendant trois jours le public montpelliérain.

Forum littéraire

Une cinquantaine de rencontres (lectures, tables rondes, entretiens) seront consacrées à l’exploration des littératures britanniques. Et, comme chaque année, près de trois cents auteurs français signeront leurs livres sur les stands des librairies et participeront, pour beaucoup d’entre eux, à des moments consacrés à leur œuvre. L’ensemble des partenaires publics, au premier rang desquels la Région Languedoc-Roussillon, le Rectorat de l’Académie de Montpellier, l’Université Montpellier 3 et la Médiathèque départementale auront l’occasion de présenter les actions qu’ils mènent à l’année en faveur du livre et de la lecture publique.

Les jeunes publics au cœur de la manifestation

De la maternelle à l’université, c’est plus de cinq mille jeunes qui, cette année, participent à des projets d’écriture, de lecture… liés à la Comédie du Livre : ce travail, mené grâce à l’engagement des enseignants et l’aide des partenaires publics, aboutit, pendant les trois jours, à de très nombreux échanges entre enfants, adolescents, jeunes adultes et les auteurs présents.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.