Une augmentation de 25% contre une présence obligatoire dans les établissements de 26 heures contre 18 heures actuellement. La proposition phare du candidat Nicolas Sarkozy pour l'Education Nationale, suscite des réactions mitigées.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.