Le parquet de Marseille a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour blessures et homicide involontaire après le décès cette semaine d’une patiente atteinte d’un cancer lymphatique. Agée de 53 ans elle faisait partie des 2000 patientes porteuses de prothèses mammaires de la société PIP et qui ont porté plainte devant le tribunal de Marseille.

Marie-Christine Lauriol

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.