Le gouvernement a recommandé hier aux 30.000 femmes concernées, le retrait des prothèses mammaires PIP. Un retrait "préventif et sans caractère d'urgence". Jean-Claude Mas, le fondateur de PIP est recherché par Interpol.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.