Jean-Claude Mas, le PDG de la société PIP, liquidée en 2010 est toujours introuvable. Sa société aurait utilisé un gel de silicone défectueux pour des implants mammaires. Son avocat, Maître Haddad explique qu'il se tient prêt à répondre à la justice.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.