Ecologistes et Socialistes ont annoncé avoir aplani leurs divergences sur le volet nucléaire de leur accord en vue des élections législatives. Mais la concililation semble avoir été douloureuse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.