Ecologistes et Socialistes ont annoncé avoir aplani leurs divergences sur le volet nucléaire de leur accord en vue des élections législatives. Mais la concililation semble avoir été douloureuse.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.