4 min

psa

Spécialiste des questions industrielles, le député UMP Bernard Carayon pense le gouvernent doit surveiller l'application du plan d'accompagnement des quelque 5000 suppressions de postes envisagées en France.