Ils s’appellent les jeunes « alzheimeriens » : ils ont moins de 60 ans, et seraient au nombre de 8 000 personnes en France, en 2011*.

Fabienne Piel est l’une d’entre eux. Elle a 40 ans lorsque le diagnostic lui a été révélé; et le considère comme « pire que tout ce qu’elle avait pu imaginer ». Entre remise en questions et souci de communiquer, elle confesse en 2009 un livre-témoignage intitulé "J'ai peur d'oublier".

Deux ans plus tard, le livre est adapté sur petit écran; l’occasion pour Fabienne Piel d’être en visite à Paris et de nous décrire les astuces auxquelles elle a recours au quotidien…

  • : chiffre fourni par le centre national de référence pour les malades Alzheimer jeunes (Lille).
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.