L'histoire secoue fortement les Etats-Unis. A la fin du mois dernier, à Sanford, en Floride, un jeune homme de 17 ans a été abattu par un "responsable de la sécurité" de son quartier", soit disant en légitime défense. Le jeune homme, noir, n'était pas armé. Le tireur, blanc, n'a pas été arrêté. Toute la Floride et même tout le pays est en colère contre ce que la majorité des gens considère comme un crime purement raciste. Hier, Barack Obama est intervenu, ce qu'il fait très exceptionnellement dans ce genre d'affaires : "Si j'avais un fils, il ressemblerait à Trayvon", a-t-il déclaré. Aux Etats-unis, Fabienne Sintes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.