Il reste des places dans les centres de vaccination en France. Les Espagnols franchissent la frontière pour tenter de se faire vacciner.

Sur les plages de Biarritz, avril 2021
Sur les plages de Biarritz, avril 2021 © AFP / Laurent Ferriere / Hans Lucas

Les Espagnols se passent le soi-disant bon plan sur les réseaux sociaux. Plusieurs articles relatent combien il est facile de prendre rendez-vous pour un centre de vaccination en France via la plateforme Doctolib. Certains d'entre eux ont pu se faire vacciner sans qu'on leur demande leur numéro de sécurité sociale mais seulement avec leur carte d'identité. 

C'est ainsi que 70 d'entre eux se sont présentés lundi au centre de vaccination de Biarritz. Une quarantaine est arrivée dans un bus depuis San Sebastian, une famille avait roulé depuis Madrid en espérant recevoir une première dose de vaccin. Ce sont le plus souvent des jeunes car en Espagne, la vaccination vient d'être ouverte aux 40 ans et plus. 

Mais une telle affluence a fait tiquer les responsables du centre de vaccination de Biarritz qui ont décidé temporairement de refuser les ressortissants espagnols en attendant de recevoir des consignes claires de leur Agence régionale de santé. 

L'ARS Nouvelle-Aquitaine et la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques se sont tournés vers le ministère de la Santé et de l'Intérieur pour voir si les consignes avaient évolué. En attendant, c'est la règle habituelle qui s'applique : les ressortissants étrangers qui peuvent se faire vacciner en France doivent y résider et relever du régime de la sécurité sociale française sauf exception.