[scald=109467:sdl_editor_representation]ROUEN (Reuters) - Quatre adolescents soupçonnés du meurtre d'un cinquième, âgé de 17 ans, en Seine-Maritime, ont été placés en garde à vue et sont présentés ce jeudi à un juge d'instruction de Rouen, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Le meurtre a été commis dans la nuit de lundi à mardi dans un chemin forestier à Beauvoir-en-Lyons, près de Dieppe, au moyen d'une arme 22 long-rifle, a précisé à Reuters le lieutenant-colonel Hugues Jeannin, commandant du service de recherches de Haute-Normandie chargé de l'enquête.

Le corps de la victime a été découvert par des agents de l'Office national des forêts attirés par les flammes d'un feu que les meurtriers présumés avaient allumé pour le réduire en cendres.

Les quatre adolescents ont avoué que la victime avait été tuée "par crainte de la révélation d'un cambriolage qu'ils avaient commis il y a à peu près un mois", a indiqué l'officier de gendarmerie.

Les quatre mineurs encourent une peine de 20 années de réclusion criminelle si le chef de mise en examen retenu par le juge d'instruction est "homicide volontaire en réunion".

Marc Parrad, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.