[scald=67225:sdl_editor_representation]LOS ANGELES (Reuters) - Une peine de quatre ans de prison a été requise mercredi contre l'ancien médecin personnel de Michael Jackson, le Dr Conrad Murray, reconnu coupable d'homicide involontaire.

"Au lieu d'employer son savoir et sa formation médicale pour fournir à M. Jackson une assistance médicale appropriée, l'accusé s'est comporté comme un employé et comme un fournisseur de drogue et a totalement altéré la confiance nécessaire dans une juste relation médecin-patient", estiment les procureurs David Walgren et Deborah Brazil.

Les avocats du Dr Murray ont demandé eux au juge Michael Pastor d'accorder à leur client un régime de probation en vertu "de son passé et de sa personnalité" qui, estiment-ils, devraient lui éviter la prison.

"Les antécédents de Dr Murray sont ceux d'un homme qui a soigné tous ceux qui se présentaient à sa clinique, qu'ils soient ou non assurés, qu'ils aient ou non les moyens de le payer", plaident-ils.

Conrad Murray, qui a été jugé coupable d'homicide involontaire le 7 novembre, connaîtra sa sentence mardi prochain. Il risque une peine maximale de quatre années de réclusion.

Il était le médecin personnel de Michael Jackson, mort le 25 juin 2009 dans sa villa de Los Angeles.

Le médecin avait prescrit à la star du propofol, un anesthésiant très puissant, pour lutter contre ses insomnies. Le procès a établi que ce produit était la principale raison de la mort du chanteur.

Alex Dobuzinskis; Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.