Des interpellations, accompagnées de perquisitions dans les locaux de la Bac. Les policiers sont soupçonnés d'avoir volé des produits stupéfiants ou de l'argent prélevés sur des dealers qu'ils avaient interpellés, ou de s'en être fait remettre par eux, et d'avoir fait de même avec des vendeurs de cigarettes à la sauvette.

Laurent Gauriat

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.