Il y a bien sûr eu Stromae et son formidable clip en caméra cachée sur la place Louise et sous la pluie bruxelloise. Le nouveau chouchou belge y fait la promotion de son nouvel album en jouant les noceurs fortement alcoolisés.

Et même si le chanteur n'avait sans doute pas prévu se voir proposer "Tu veux qu'on te dépose chez toi ?" par des policiers "grands fans", il visait certainement le Graal de tout service commercial : de la pub, gratuite et que les potentiels consommateurs relaient eux-mêmes.

En apparence, le processus est assez simple. Il existe même des outils pour cela. Ils s'appellent Facebook; Twitter, Youtube ou Dailymotion. En bref, les réseaux sociaux.

Et Stromae ne s'y est pas trompé : son album Racine carrée, sur lequel figure le tube Formidable, s'est vendu à plus de 300 000 exemplaires en cinq semaines. De quoi en faire rêver plus d'un.

Et la merveille du système, c'est qu'il se décline à l'infini... aussi loin que les méandres du net le permettent.

Dans le même registre, on se souvient de la marque d'écrans de télévision LG qui avait tourné en caméra caché de faux entretiens d'embauche. Sur l'écran situé face au candidat, une vue de ville comme à travers n'importe quelle fenêtre. Sauf que soudain... une météorite !

L'histoire ne dit cependant pas combien d'écrans ultra HD au 8,3 millions de pixels LG a vendu grâce à ce petit jeu.

Mais peut-être a-t-elle néanmoins inspiré les réalisateurs de Carrie, film qui doit sortir dans les salles le 18 octobre prochain, d'après le roman d'horreur de Stephen King. Là aussi, il est question de caméra caché .. là aussi pour séduire les futurs spectateurs.

Et rien n'a été laissé au hasard : regardez

Bon, dans la vraie vie, Carrie, est réalisé par Kimberly Peirce avec Roberto Aguirre-Sacasa.

image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.