les familles les plus aisées contribueront davantage
les familles les plus aisées contribueront davantage © reuters

La ministre de la santé Marisol Touraine l'a annoncé vendredi : les familles les plus aisées contribueront davantage pour rétablir les comptes de la branche famille de la Sécurité sociale.

Rien n'est encore tranché concernant la réforme de la politique familiale, qui doit être présentée lundi dans un souci affiché de "justice", avait déclaré jeudi François Hollande.

Les futures mesures, appelées à moduler le montant des allocations familiales ou à baisser le quotient familial, devraient toucher, selon son entourage, les 15% des familles les plus aisées et rapporter environ 900 millions d'euros à l'Etat.

Les dernières rumeurs indiquent qu'on se dirigerait plutôt vers la solution d'un abaissement du quotient familial.

Les explications de Véronique Julia

Politiquement, le sujet est sensible pour le gouvernement qui sait qu'après le vote de la loi sur le mariage pour tous, l'opposition a fait du maintien de la politique familiale un nouveau cheval de bataille.

L'analyse de Stéphane Leneuf

Quelle réforme pour les allocations familiales ?
Quelle réforme pour les allocations familiales ? © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.