Après les conclusions de la commission Jospin, François Hollande consulte les chefs de groupe au Parlement et les anciens candidats à la présidentielle à partir d'aujourd'hui. L'UMP en plein chaos n'a pas encore déterminé, selon l’Élysée, qui représentera le parti demain matin. Jean-François Copé a déjà fait savoir qu'il se rendra au rendez-vous. Confidence de François Hollande un brin moqueur : "on peut reporter ce rendez-vous le temps que ça se calme".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.