François Hollande a proposé de remplacer le quotient familial par un crédit d'impôt. La majorité et Sarkozy sont montés au créneau. Cet après-midi, François Hollande a précisé qu'il ne s'agissait pas d'un remplacement mais d'une modulation.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.