L'ancien chef politique des serbes de Bosnie accusé de crimes contre l'Humanité affirme avoir fait tout ce qui était humainement possible pour éviter la guerre. Il s'exprimait pour la première fois devant le Tribunal Pénal International.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.