la fin du ramadan fixée à mardi en france
la fin du ramadan fixée à mardi en france © reuters

Poser des congés, prévenir et s’organiser avant un mois de jeûne : ce sera désormais possible pour les Français qui pratiquent le ramadan. Moyennant de savants calculs, les dates du Ramadan ne seront plus fixées 24h mais deux mois à l’avance.

L’annonce a été qualifiée d’historique à plusieurs reprises. A partir de cette année, les musulmans de France – 3,5 millions de personnes - n’auront plus à attendre la veille du Ramadan pour connaître les dates de début et de fin du jeûne.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), présidé par Mohammed Moussaoui, a décidé de saisir les possibilités qu’offre aujourd’hui la science, et de déterminer ces dates bien à l’avance.

Ecoutez les explications d'Antoine Giniaux :

En se basant sur des calculs astronomiques, les scientifiques peuvent en effet déterminer - jusqu’à deux mois à l’avance - quand exactement se monstre la nouvelle lune, point de départ du ramadan. Ainsi cette année, le CFCM l’a déjà annoncé : le ramadan aura lieu du 9 juillet au 8 août. ### Une méthode déjà employée En réalité, c’est bien la décision qui est historique mais pas le procédé, puisque plusieurs communautés musulmanes procèdent déjà ainsi dans le monde. Par ailleurs, en France, pour décider des horaires des cinq prières quotidiennes, on se base déjà sur des calculs plutôt que sur l’observation directe du soleil. Toujours dans un souci d’organisation pratique des croyants, qui eux-mêmes « ne regardent plus le soleil mais leurs montres » comme l’a souligné Mohamed Meniri, président de l’association Islam pour tous. Expliquant sa décision, Mohammed Moussaoui a ajouté : > Nous sentons une forte adhésion de la communauté musulmane sur ce sujet. La demande des professionnels est récurrente et il n'y a qu'à lire les forums sur internet.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.