Des écoles primaires où l'on est obligé d'interdire aux très jeunes élèves de porter des talons hauts, des magasins ou l'on vend des soutiens gorgés rembourrés pour les 8 ans, des strings taille 6 ans. Les petites filles de 9-13 ans, veulent de plus en plus ressembler à des ados voire à des femmes, c'est ce que l'on appelle l'hypersexualisation. Le phénomène prend une telle ampleur que Chantal Jouanno, sénatrice UMP remet ce matin à Roselyne Bachelot un rapport "sur les dispositifs d'observation et de régulation des médias concernant le phénomène d'hyper sexualisation des enfants" qui formule une série de propositions pour lutter contre ce phénomène inquiétant.Emmanuelle Daviet

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.