[scald=60143:sdl_editor_representation]CANNES, Alpes-Martimes (Reuters) - Le référendum sur l'aide européenne à la Grèce devrait avoir lieu le 4 décembre, a déclaré mercredi le Premier ministre George Papandreou, se disant confiant dans une victoire du "oui".

Le chef du gouvernement grec a ajouté, après une réunion convoquée d'urgence à Cannes avec le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, que la question de fond était l'appartenance ou non de la Grèce à la zone euro.

"Ce n'est pas le moment de vous donner la formulation exacte mais l'essence est que ce n'est pas seulement une question sur un programme, c'est la question de savoir si nous voulons ou pas rester dans la zone euro. C'est très clair, et cela doit l'être pour tout le monde", a-t-il dit à la presse.

"Je crois que nous aurons une réponse positive, je crois que le peuple grec veut que la Grèce reste dans la zone euro et je crois que ce référendum le montrera", a ajouté George Papandreou. "Je veux dire que nous aurons un 'oui'".

"J'ai informé mes partenaires qu'après avoir consulté le gouvernement en Grèce hier, nous pourrions organiser le référendum aussi vite que possible (...) et nous pensons qu'il est possible de faire ce référendum le 4 décembre", a-t-il indiqué.

Face aux craintes exprimées dans le monde entier sur un éventuel échec de la consultation, George Papandreou a déclaré : "Je pense que le peuple grec est sage et capable de prendre les bonnes décisions pour le bien de notre pays."

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a pour sa part déclaré que le FMI examinerait la question du versement d'une sixième tranche d'aide à la Grèce une fois le référendum passé.

"Dès que le référendum aura été terminé et que toute incertitude aura disparu, je ferai une recommandation au conseil du FMI concernant la sixième tranche de notre prêt destiné à soutenir le programme économique de la Grèce", a-t-elle dit dans un communiqué.

Jean-Baptiste Vey, Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.