Deux réformes entrent en vigueur : la présence de jurés populaire dans les procès en correctionelle pour les délits les plus graves et la motivation par écrit des verdicts aux assises. Décryptage avec Denis Salas, magistrat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.