Nicolas Sarkozy a du mal à convaincre l'opposition qu'il faut inscrire l'équilibre budgétaire dans la Constitution. Hier, il a trouvé une solution et obtenu l'accord d'Angela Merkel : il veut en faire une règle européenne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.