Inauguration aujourd'hui à Tanger au Maroc de la dernière née des usines Renault qui produira à terme quelque 300 000 véhicules par an. Pour Nicolas Dupont-Aignan, candidat de "Debout la République", il s'agit là d'une délocalisation massive acceptée par l'Etat

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.