Témoignage d'un ancien recruteur, salarié du cabinet Michael Page. Il préfère rester anonyme, on l'appelera Antoine. Antoine a passé trois ans chez Michael Page, et garde un assez mauvais souvenir des conditions de travail (horaires, pression) et des méthodes de travail.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.