A Tunis, une manifestation a été violemment dispersée hier à coups de gaz lacrymogène. Les manifestants s'étaient donné endez-vous à l'occasion de la journée des martyrs sur l'avenue Bourguiba, interdite aux rassemblements depuis le 28 mars.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.