C'est une information France Inter. La confédération nationale CFDT à Paris a décidé de lâcher l'équipe syndicale calaisienne qui défend depuis le début le projet de reprise de la compagnie par une SCOP, une coopérative ouvrière.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.