RENNES (Reuters) - Les grutiers et les agents de maintenance du port de commerce de Lorient qui observaient un mouvement de grève depuis le 10 octobre ont voté mardi matin la reprise du travail, a-t-on appris auprès des grévistes.

Ce personnel, qui avait bloqué lundi les accès au port de commerce, réclamait une majoration de la prime de départ en retraite anticipée à la suite de l'accord national conclu en juin 2011 sur la pénibilité du travail dans les ports de commerce.

"Nous avons trouvé un accord pour les camarades qui partiront en retraite en 2012 puis nous aurons des séances de travail avec la Région et les différents partenaires concernés pour les années suivantes", a déclaré à Reuters Yann Migliore, délégué CGT.

Selon les propositions formulées lundi par Gérard Lahellec, vice-président du Conseil régional de Bretagne chargé des ports de commerce, ces futures négociations seront également élargies aux agents des ports de Brest et Saint-Malo.

Pierre-Henri Allain, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.