La validation de la candidature du président sénégalais Abdoulaye Wade pour un troisième mandat a provoqué une nuit de violences, apaisées pour l'heure. Mais de nouvelles manifestations sont prévues aujourd'hui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.